Book Room

Par ailleurs, la beauté d’un tel paysage dans cette zone reculée de Laponie est également connue à travers le monde pour abriter une vie florale unique et fait d’ailleurs maintenant partie du patrimoine culturel de l’UNESCO.

Les sentiers de Padjelanta et Nordkalotte
Pour les désireux d’entreprendre le sentier de Padjelanta en période d’été, votre périple commencera tout d’abord par un petit tour en bateau qui traversera le delta des rivières de Kamajåkk et de Tarra. En période hivernale, on peut d’ailleurs traverser en ski ces 16 kms jusqu’ au premier chalet d’où commencera réellement la randonnée.  Cet endroit est appelé Njunjesstugan, et est magnifiquement situé, accroché à la falaise et surplombant majestueusement la rivière Tarra. Partez à la recherche de la très rare fleur “Fjällbrud”, qui est d’ailleurs la fleur nationale Norvégienne. 
Tarrekaise et Gurávágge

Un autre chalet de montagne, Tarrekaisestugan, est situé à 6 km de Njunjesstugan. Cet endroit représente un lien idéal pour les premières étapes de randonnée (ou la dernière), et étant donné la proximité des chalets, offre aux randonneurs une grande flexibilité quant à la difficulté et longueur des marches. Gardez un œil attentif quand vous vous approcherez de la montagne ‘Rungatjåhkkå’, car vous passerez tout proche de ‘Passeuksa’, qui fut jadis un lieu de sacrifice. Cet endroit est également connu comme "la Porte Sainte".

Si l"on veut aller vers l"ouest durant l"hiver, en plus précisément vers Sulitelma, la meilleure façon est de suivre les indications inscrites sur les pierres, traversant la glace de Tarraure et marcher en direction de la vallée Gurávágge. En été, il faudra marcher un supplément de 4 km le long de la piste de Padjelanta, pour accéder à un pont permettant la traversée de la rivière. Dans ce cas, il faudra absolument profiter de l"occasion pour visiter un chalet de montagne nommé Tarraälvshyddan, qui se trouve le long de cette piste.
Vaimokstugan (Le refuge de Vaimok)

Le refuge de montagne suivant, Vaimokstugan, se trouve à environ 22 km et malgré un dénivelé d’environ 450 mètres, il en vaut sincèrement la chandelle. Sur le chemin, vous passerez devant le Staïka, une montagne magnifique qui ressemble un peu à une sentinelle de hauteur sur le versant sud de la vallée. Finalement, vous arriverez à bon port, en voyant le refuge de Vaimok, qui est situé à 850 mètres au dessus du niveau de la mer, juste à côté de la sinueuse colline Vájmokbákte. Pour les amateurs de ski, Vájmokbákte possède de nombreuses pistes alléchantes pendant la saison hivernale.

Depuis Vaimokstugan, il existe un sensationnel sentier qui vous amènera tout droit  au glacier du Sulitelma. Il est également possible d’escalader ce glacier, cependant il est impératif de débuter très tôt le matin et comprendre qu’une telle entreprise est éprouvante. Si vous vous dirigez vers le nord, la piste vous conduira à une jonction avec le sentier de Padjelanta, ou se trouvent plusieurs groups de chalets, un endroit appelé Staddajåkkastugorna. Ce tronçon d’une trentaine de kilomètres est un endroit rêvé pour camper en pleine nature.
 
Piskehaure et Sulitelma
Piskehaure est un merveilleux lac en plein montagne et entouré d’un somptueuse nature, très riche en faune et en flore. Partir en randonnée à cet endroit n’est pas si compliqué, à part en été, ou une ascension de 200 mètres à Vájmokbákte est quand même nécessaire. Dans l’ensemble, ce sentier ne représente aucune difficulté particulière, et est très agréable à parcourir. Il existe également un lac situé environ 250 mètres en aval du refuge de montagne de Vaimokstugan.

Le sentier de Padjelanta
Si le but recherché est de marcher tout le long du chemin vers le cœur de Padjelanta ou de Ritsem, alors suivez le sentier depuis Tarrekaisestugan et restez sur le chemin principal. Le prochain refuge que vous rencontrerez sera Såmmarlappa, qui est le dernier chalet encore géré par STF avant la frontière avec le parc national de Padjelanta. Le chalet est parfaitement situé, le long de la rivière Tarra, entouré des montagnes du massif de Birch. Il est possible de traverser la rivière en utilisant un câble de bateau sans surveillance. Ce faisant, la randonnée peut se poursuivre à travers les montagnes vers Vaimok, bien que le sentier ne soit pas balisé.

Padjelanta
C’est en 1960 que Padjelanta devint un parc national. Le gouvernement à l’époque, a entrepris de rénover et convertir toutes les cabanes de la région, en chalets confortables avec électricité et du gaz. Grâce à l"Agence nationale de protection de l"environnement, qui est en charge de l’entretien du parc, ce réseau de chalet est maintenant une organisation appelée « Badjeláanda Laponie Tourisme ». L"une des principales raisons résidait dans le fait que Padjelanta est la principale zone de pâturage pour les rennes Sami. La plupart des installations ouvrent en Juillet, à l"exception de quelques-unes qui ouvrent un peu plus tôt en Juin. La plupart de ces chalets ont un coût de 180 Couronnes Suédoises (SEK) par nuit. Il existe un petit supermarché dans Stáloluokta. Pendant l"hiver, un chalet est ouvert dans chaque domaine, même si aucune vivre ou autres fournitures ne peuvent être achetées.

Stáloloukta
Stáloloukta se situe en plein cœur du parc de Padjelanta, avec la plus grande concentration de chalets et disposant du seul endroit où il est permis de se poser en hélicoptère. Stáloloukta est l"une des plus grandes et importantes zones sami et possède une magnifique église. Cet endroit est également connu pour son sauna bien apprécié de tous. De Stáloloukta on peut prendre le bateau pour Àrasluokta, aussi connu comme étant le plus beau lac de la Suède.

Árasluokta
Le sentier entre Árasluokta et Stáloloukta mesure environ 12 km. Tout comme Stáloloukta, Árasluokta est un endroit très important du parc national avec une large communauté sami et son église. Pour obtenir la meilleure vue sur Virihaure, il faut prendre l"ancienne route de l"Est, appelée Stuor Dijdder, une belle journée claire et ensoleillée, un régal tout simplement ! Sinon, le sentier lui-même est agréable. Il existe des installations à Árasluokta disposant d’une capacité de 32 lits répartis dans des chalets comptants de 6 à 8 lits chacun.

Tarraluoppa/Darreluoppal
Suivant le sentier de Såmmarlapa, vous entrerez dans un autre parc national, celui de Sarek. Tarraluoppa est le rassemblement de chalet le plus proche de Árasluokta, à une quinzaine de kilomètres environ. Sur la route, vous passerez par Vássjájåhkå, qui fait office de frontière entre les 2 parcs nationaux, et caractérisé par la rivière de Darreluoppal.

Les sentiers des Rois de Kvikkjokk
Depuis Kvikkjokk, partez en direction du Sud, la partie la moins fréquentée des sentiers des Rois ou commence donc votre randonnée. Il existe des alternatives d"hébergement là-bas aussi, même si elles se répartissent entre plusieurs complexes appartenant à des groupes privés. Pendant l"été, la randonnée commence par une promenade en bateau sur la rivière Sakkat.

Parc national de Sarek
Le parc national de Sarek est parsemé de nombreux chalets et refuges. Les points de départ et de fin de randonnée, sont tous reliés les uns aux autres. Les trois principaux points de départ pour la randonnée sont Ritsem au Nord, Saltolukta au Nord-Est et au Sud Kvikkjokk.

Début de la randonnée par Sarek
Prenez le bateau à partir de Ritsem, traversez la rivière Akkajure et continuez vers la petite concentration de chalets de Akkastugorna. Descendez soit le sentier Padjelanta après avoir traversé le pont sur Sjnjuvtjudisjåhkå. Vous pouvez également marcher entre Sjnjuvtjudis et le massif Áhkká. Les randonneurs sont nombreux à choisir cette dernière option.

De Saltolukta
On peut aller tout droit vers Sarek via Slugga puis prendre en direction du sud vers le pont qui traverse Guhkesvákkjåhkå. Il est possible également de partir en randonnée vers Sitojaure et suivre la longue mais ô combien agréable vallée de Pastavagge. Le deuxième sentier n"est pas recommandé pendant l"hiver, car il est très étroit, parsemé  des falaises très escarpées. Ce passage peut être également très propice à des avalanches en cette période hivernale.

De Kvikkjokk
La meilleure façon de se rendre de Kvikkjokk à Sarek est de suivre le sentier des Rois, un tronçon de 6 km avant de prendre tout droit vers le Nord, en direction de Parek.

Dans la vallée de Rapa
Pendant l"hiver, ce sentier est un bon passage jusqu’à Sarek. Cependant en période estivale, la région des montagnes est la plus appropriée, en grande partie grâce à la vue magnifique du relief montagneux mais également pour limiter les ravages sur l’environnement très sensible de la vallée. En outre, si vous choisissez la randonnée de montagne, vous pourrez gravir la grande Skieffeklippan. Le meilleur itinéraire de descente se trouve sur la crête l"ouest de Lulep Vássjájågåsj. C’est un itinéraire très populaire, pour les fans de randonnée qui souhaite arriver jusqu’à Aktse et ensuite suivre la vallée de Rapa tout le long du chemin en plein cœur de Sarek.

D"autres options
Une autre manière d"entrer à Sarek est de commencer à Stáloluokta ayant comme objectif Álggavágge. Les mines de la chapelle d’Alkavare valent la peine d’être visitées si vous optez pour cette voie. En outre, Il est aussi possible de traverser Suorvadammen et escalader les montagnes afin de continuer jusqu"au pont de Guhkesvákkjåhkå. Ce dernier sentier est le moins attrayant, car il commence avec de 4 km zone industrielle, avec surtout beaucoup de gravier et de pierre concassée.

Des informations utiles sur Sarek (Prévoir suffisamment de temps)
Lors de l’organisation d"une excursion à Sarek, il est recommander de compter environ 1 à 2 jours de plus pour chaque 5 jours planifiés pour pouvoir profiter au maximum Si le temps est de votre côté, profitez de ces jours supplémentaires pour gravir une petite montagne ou se détendre tout simplement en profitant de la beauté des lieux.

Ponts et étendues d’eau
Même si l’eau est calme et peu profonde, des mares peuvent se créer, ce qui requiert une attention particulière. Il existe très peu de ponts à Sarek et les rares existants, ont été érigés pour faciliter le travail des bergers de rennes. Il ne sera donc pas rare que vous retrouviez nez à nez avec une mare sur votre passage spécialement en période printanière avec la fonte des glaces. Une fois de plus, il est indispensable de posséder une bonne feuille de route allant même à inclure differents itinéraires.

Glaciers
Sarek concentre une importante densité de glaciers. Il est fortement recommandé de ne pas risquer une périlleuse randonnée sans avoir une bonne expérience et une connaissance adéquate des différentes techniques requises dans une telle initiative, car ceci peut vous conduire dans des situations très dangereuses.
La neige sur les bords peut être également très dangereuse car elle peut dissimuler des fissures dans la glace et le sol peut être complètement érodé, lui donnant une consistance très semblable à celle des sables mouvants.

Avalanches
Les zones les plus propices aux avalanches sont les pentes raides avec peu de vent, où la neige s"accumule et devient très lourde. Il y a aussi quelques vallées de Sarek, où les passages sont si étroits, qu’une avalanche peut se déclencher. C"est le cas avec Basstavágge, d’où l’importance vitale dans le choix de l’itinéraire à emprunter en période hivernale.

Chiens
Les chiens sont autorisés à Sarek, à l’exceptiondu sentier des Rois se situant au Sud-Est de la region. Il est obligatoire que les chiens doivent être tenus en laisse.

Carte
Pour les randonnées à Sarek, la carte de montagne la plus précise et efficace est la BD10. Elle couvre l"ensemble du parc et contient également des précieux conseils concernant les itinéraires des différentes randonnées proposées.

L"un des quelques chalets de montagne STF gérés par STF et disposant d’un parking et d’un arrêt de bus est Vakkotavare. Avant que la route allant de Luspebryggan vers Ritsem ne soit construite dans les années 1970, le seul moyen de se déplacer était en passant par bateau le long Sjöfallsleden. Aujourd"hui, on peut y aller en bus ou en voiture entre Kebnatsbryggan et Vakkotavarestugan, qui est l"endroit où le sentier des Rois continue vers le Nord. Le chalet est situé le long de la route, avec une vue magnifique et imprenable sur les montagnes d’Akkajaure et de Sarek plus au Sud.

Passez un agréable moment dans ce décor féérique et savourez pleinement votre randonnée!

 




Kvikkjokk Fjällstationinfo@kvikkjokkfjallstation.se, tel: 0971-210 22